Bienvenue à La Cour d'Hortense

Bienvenue à" la Cour d'Hortense"!

Sandra et Valentine vous accueillent pour un séjour de détente et de bien être en Baie de Somme, et vous proposent 5 chambres d'hotes dont une équipée d'une baignoire balnéo privative, un gîte et un espace bien être avec sauna, balnéo, hammam et salle de massage dans un petit nid romantique et buccolique...

Les amoureux de patrimoine et de vieilles pierres ne pourront qu'apprécier ce lieu puisqu'il est installé dans les anciennes écuries du Château de Sailly. Son parc de 5000 m2 abrite des petits trésors ... un pigeonnier, un jardin paysager aux essences variées et rares pour certaines ; au bord de la mare vous apercevrez une centaine de poissons rouges parfois dérangés par un héron, ou encore, vous entendrez le chant des grenouilles !

Unnamed 3

 

Sa situation géographique est idéale... au coeur de la Baie de Somme, à une dizaine de minutes de Saint Valery sur Somme et Le Crotoy... mais pas seulement ! Vous pourrez, de la "Cour d'Hortense", rejoindre les dunes de la Côte d'Opale et de la Baie d'Authie au Nord (Quend, Fort Mahon, le Touquet...), les falaises au sud (Ault, le Bois de cise, mers les Bains..) en passant par Cayeux sur Mer et le Hourdel. De quoi s'évader et se ressourcer pleinement au sein d'un environnement riche et préservé... Dans les terres, vous partirez à la découverte de lieux tels que la Fôret de Crécy, Les abbayes de Valloires et de Saint Riquier... A voir, à faire !

N'hésitez plus, "La Cour d'Hortense" est l'endroit idéal pour votre prochain séjour ! 

Pour nous contacter 06.74.26.94.10 ou 03.22.25.04.11

cdh.baiedesomme@gmail.com

20170625 165650 collage

Qui est donc Hortense ?

 

Pourquoi la Cour d'Hortense ?

Parce que la vie d'Hortense, propriétaire un temps du Chateau de Sailly nous a interpellée, et nous avons souhaité, en quelques sortes, lui rendre hommage ....  A la mort de François de Monchy en 1715 et jusqu'en 1758 le château demeura inhabité. A cette date, c'est son second petit fils, André, capitaine de cavalerie, qui décida de racheter la demeure à son frère. Et c'est tout naturellement qu'il hérita du titre de Marquis de Monchy à la mort de son ainé. Après le décès d'André en 1782, sa veuve Hortense le Roy, se remarie un an plus tard avec Charles-Marie, Marquis des Essars. Mais en 1791, le contexte révolutionnaire qui agite la France pousse le Marquis et la Marquise à émigrer d'abord vers la Hollande puis en Angleterre. Quelques temps après leur arrivée, Hortense des Essars se décida à regagner la France, afin d'éviter la confiscation de ses biens, laissant ainsi son mari à ses activités. Malheureusement pour elle, son retour ne se passa pas comme elle l'entendait. Le climat politique et social n'étant guère en sa faveur; c'est seule qu'elle du faire face à la vindicte populaire.

Menacée jusque dans son salon par la population, elle dut une nouvelle fois fuir le château de Sailly en 1792. C'est alors chez son beau frère, André des Essars, qu'elle trouve refuge. Toujours éloignée de son mari elle se décida à demander le divorce. Continuant de subir les affres du nouveau régime, la Marquise se retrouve incarcérée en mars 1793 et ne sera libérée qu'en octobre 1794. A sa sortie elle découvre son château entièrement pillé et vidé de ses effets. Pendant son absence, l'adjudication de ses biens aurait rapporté pas moins de 64 475 livres. Quand aux chevaux, aux draps et aux matelas, ils furent réquisitionnés par l'autorité militaire. Ironie du sort, Hortense retrouve son mari en 1802, lorsqu'une armistice lui permit de revenir en France. Elle l'épousa pour la seconde fois.